Questions & réponses

Pour gagner du temps bénévole, nous avons rassemblé ici le gros des questions qui reviennent le plus souvent. A lire avant d'en poser, donc !

Questions en vrac

Combien coûte l’accès à internet ?

C’est l’assemblée générale permanente qui fixe les tarifs. Pour l’instant, l’abonnement est facturé 30 € TTC par mois, à quoi il faut ajouter une souscription libre au capital de la coopérative (une part à 10€ minimum) et l’installation de la solution chez vous par un antenniste professionnel si vous ne souhaitez pas la réaliser vous même (généralement 80 € TTC).

Le matériel nécessaire au fonctionnement de la connexion (antenne et routeur) vous est prêté contre le paiement d’une caution de 40 €.

Et du côté de la télévision et du téléphone, ça se passe comment ?

SCANI se cantonne à la construction d’un réseau propriété de ses membres. La coopérative vous fourni un accès à internet, vous êtes ensuite libre d’en faire ce que vous voulez, mais ce n’est pas SCANI qui gérera ces services pour vous.

Pour plus d'informations sur ce type de sujets, rendez-vous par ici.

Vous promettez des connexions à internet rapides sur des zones non ou peu couvertes par l’ADSL pour une fraction des prix annoncés par les grands opérateurs qui parlent en centaines de milliers d’euros. Êtes-vous sérieux ?

On ne peut plus sérieux. Nos installations sont fonctionnelles depuis 2012 et même si nous avons déjà connu des échecs, vous êtes les bienvenus pour venir constater sur place. Nous n’avons rien à cacher sur les technologies et méthodes utilisées.

Deux raisons principales au coté abordable de ce que nous faisons : notre structure coopérative nous libère du poids des investisseurs et des lourdeurs administratives et notre agilité permet de choisir les solutions strictement nécessaires pour couvrir les besoins, ni plus, ni moins.

Ok, comment on fait, maintenant ?

Avant toute chose, il faut comprendre les grands principes de notre action. Pour cela, il est indispensable de se rendre à l’une de nos réunions ou lors d’une journée de déploiement. C’est le seul moyen que nous ayons trouvé pour pouvoir répondre efficacement aux questions et préoccupations de chacun sans avoir besoin d’y passer trop de temps. Rendez-vous sur cette page pour en savoir plus puis contactez-nous pour venir nous voir !

Je me suis inscrit sur votre site, mais je n’ai pas de nouvelles. Quand comptez-vous venir chez moi installer ma connexion ?

Cet après midi, la semaine prochaine, dans six mois ou jamais. Ça dépend principalement de vous : si vous montrez de l’intérêt pour les activités de SCANI et son fonctionnement, un bénévole sera sûrement plus enclin à se démener pour que votre connexion arrive rapidement. Si vous attendez derrière votre clavier que le temps passe … le temps passera.

Je représente une collectivité et je suis intéressé(e). Combien cela va-t-il coûter d’argent public ?

Environ 0 €.

Le but n’est pas de reproduire ce qui a déjà été fait un peu partout sur le territoire et qui consistait à créer des « délégations de service publique » ou la collectivité payait l’intégralité du réseau qui était ensuite offert à un opérateur privé chargé de l’exploiter (et d’en tirer subsides).

Nous déployons et exploitons notre propre réseau, payé par et pour ses utilisateurs. Les seules choses que nous demandons aux collectivités sont un soutien pour nous faire connaître, des autorisations pour s’installer sur des points hauts et éventuellement une aide matérielle (nacelle, équipement, …) ou humaine.

Au cours de la discussion, il est possible qu’on arrive à parler d’argent, par exemple si la volonté est d’effectuer un déploiement conséquent qui ne pourra pas être financé directement par SCANI. Dans ce cas, une collectivité est en mesure d’investir au capital de la coopérative pour rendre l’opération possible. En cas de succès, ce qui est fortement probable, la collectivité récupérera son investissement sous 5 à 15 ans, contrairement aux subventions qui sont versées « à fond perdu ».

Pourquoi faites-vous ça ? Pourquoi sous forme coopérative ?

Nous croyons que, pour les zones rurales, il est capital que les utilisateurs soient propriétaires de leurs moyens de connexion afin de s’affranchir de la dépendance à la bonne volonté des opérateurs commerciaux qui ne trouvent pas la rentabilité qu’ils attendent dans nos territoires.

La coopérative est la seule forme permettant d’impliquer les gens et de s’assurer que chacun puisse intervenir pour que les choses se passent bien tout en facilitant les investissements nécessaires à l’avenir avec un capital solide.

Je veux en savoir plus sur le fonctionnement technique, humain ou financier !

Notre initiative est voulue transparente. Vous trouverez énormément d’informations sur le wiki du projet. Ce n’est pas toujours bien rangé ni à jour, mais en principe tout y est !

On m’a dit que le Wifi était dangereux pour la santé. Qu’en est-il ?

Même s’il n’est pas honnête de balayer d’un coup le principe de précaution, l’environnement qui nous entoure est rempli d’ondes de diverses sortes et à diverses puissances. Celles utilisées par nos installations sont une norme proche du wifi utilisée à des puissances très fortement inférieures à celles des téléphones mobiles et des relais de télévision, ce qui nous permet d’affirmer avec une certitude proche de 100% que leur danger, s’il existe, est minime par rapport aux autres.

Comment cela se passe-t-il si le service que vous me fournissez tombe en panne ?

Nous sommes une structure coopérative majoritairement basée sur le volontariat de ses membres, cela implique le fait que nous sommes incapables, pour l’instant, de vous garantir contractuellement une intervention le jour même ou le suivant, même si nous ferons tout ce qui est possible pour minimiser les pannes.

Ceci étant, les temps de réparation en cas d’incident chez les opérateurs commerciaux sont généralement assez longs, et la coopération vous permet de connaître personnellement les gens qui fabriquent et entretiennent le réseau au jour le jour. Il n’est pas rare qu’un adhérent soit dépanné le soir même par un membre actif rentrant de son travail ou par lui même, puisque vous pouvez apprendre comment fonctionne SCANI.

En un mot, pour assurer un bon fonctionnement des services fournis … impliquez vous !

M’impliquer, je veux bien, mais je n’y connais rien en informatique !

Ça n’a aucune espèce d’importance. Vous avez sûrement d’autres talents qui pourront servir (grimper sur les toits, creuser des tranchées, contacter des personnalités politiques, comprendre les grandes lignes de nos actions et relayer le message autour de vous, éplucher la comptabilité, aider à l’organisation, écrire de la documentation, repeindre des murs, organiser des rencontres, …)

Et peut être qu’au contact SCANI, vous vous passionnerez pour le sujet et apprendrez comment tout cela fonctionne 

Où et quand trouver SCANI ?

Vous avez plusieurs options :

Si vous aimez participer, apprendre, discuter ou simplement observer :

La meilleure option pour découvrir SCANI, c'est encore de venir sur le terrain lorsqu'on travaille. Les journées détaillées ci dessous sont, pour la grande majorité, accessibles à toutes et tous. Vous habitez dans le coin et vous voulez discuter de SCANI, apprendre comment aider ou simplement jouer les touristes ? Envoyez nous un petit email pour dire que vous voulez participer, on vous expliquera ou et quand venir nous voir !

Prochaines opérations fixées :

  • Mardi 8 octobre : Permanence au B38
  • Vendredi 11 octobre : Déploiementsz à Saint Aubin, Chéu, Chamvres et Paroy
  • Mardi 15 octobre : Permanence au b38
  • Mercredi 16 octobre : Déploiements à Villemer (à confirmer)
  • Vendredi 18 octobre : Déploiement à Lixy
  • Vendredi 25 octobre : Réunion publique au Val du Puits de Sacy
  • Samedi 26 octobre : réunion de rentrée d'Icaunux (B38, Joigny)
  • Mardi 29 octobre : Réunion décisionnelle
  • Jeudi 31 octobre et vendredi 1er novembre : poursuite du déploiement FTTH au groupe géographique
  • Vendredi 22 novembre : Réunion décisionnelle
  • Vendredi 17 décembre : Réunion décisionnelle

Prochaines opérations flottantes :

  • Poursuite des déploiements à Avallon
  • Poursuite des déploiements à Lixy
  • Poursuite de l'upgrade du réseau parisien
Si vous préférez discuter autour d'une table :

map.pngVous pouvez venir nous voir au B38 tous les mardis de 9h à midi et de 15h à 18h. Le bâtiment se trouve au croisement entre l'avenue d'Hanover et la rue Jean François de la Pérouse. L'entrée pour venir nous voir se trouve pour l'instant à l'arrière du bâtiment. Pour les plus aventureux, fiez-vous à cette carte OSM.

Après 18h, chaque mardi, c'est la réunion de calage technique. C'est le bon moment pour venir apprendre les ficelles de SCANI.

Après cette réunion, on va généralement manger une pizza.

 
Si vous voulez vous impliquer dans la gestion de la coopérative ou observer son fonctionnement social interne :

Une fois par mois se tient la réunion des actifs. Les ordres du jour sont préparés à l'avance avec un certain nombre de sujets de fond passés en revue pour que toutes et tous soient au courant de ce qui se passe. D'autres sujets plus ponctuels viennent agrémenter les débats.

Les réunions ont lieu là ou un membre de SCANI souhaite les recevoir. À défaut, elles se font au B38 dont l'adresse est indiquée ci dessus. Vous pouvez vous rendre sur cette page pour consulter l'ordre du jour de la prochaine réunion et les archives des réunions précédentes.

Comment entrer en contact ?

Le meilleur moyen est encore de se rencontrer mais pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, il y a quelques autres moyens :

  • Envoyer un email a contact à scani.fr
  • Nous rejoindre sur le groupe Telegram public en cliquant ici
  • Chercher SCANI89 sur les réseaux sociaux
  • Passer un coup de fil au 03 73 59 00 09 (on tombe souvent sur un répondeur mais il est écouté régulièrement, et parfois un bénévole a le téléphone sous la main pour répondre en direct !)
  • Nous rejoindre sur l'IRC sur le réseau GeekNode, canal #scani

Si vous êtes inscrit (c'est par ici), vous pouvez aussi laisser un message via votre compte ou bien accéder à un salon de discussion (les deux options se trouvent dans l'onglet "contacts" du menu)

Comment rejoindre la coopérative ?

SCANI est une Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC). L'idée d'origine est de faire en sorte que les utilisateurs du réseau que nous fabriquons aient leur mot à dire sur la façon dont il est géré et en soit les propriétaires.

Il est donc nécessaire, pour bénéficier des services proposés par SCANI, de devenir membre de la SCIC (ou actionnaire, si vous préférez).

Les parts sociales de SCANI valent 10 € et vous pouvez en souscrire quand vous le souhaitez, avec un minimum d'une seule part.

La SCIC permet aux collectivités (mairies, EPCI, départements, ...) de souscrire également au capital avec un maximum de 50% du capital total, afin d'équilibrer l'investissement entre le secteur public et le secteur privé.

Dans tous les cas :

Si ce n'est pas déjà fait, il faut créer un compte sur https://cooperateurs.scani.fr/. Pour les rares cas ou vous bénéficiez déjà d'un service alors que vous n'êtes pas encore membre, sachez que votre compte existe déjà car il permet le suivi technique des installations. Contactez les actifs de SCANI pour y avoir accès et terminer la procédure administrative.

Notez que si vous suivez la procédure jusqu'au bout mais que vous ne bénéficiez d'aucun service de la coopérative, les parts souscrites ne seront pas validées sans indication explicite de votre part.

La demande sera automatiquement validée au jour de la mise en route du premier service. Vous pouvez aussi choisir de terminer la procédure d'inscription le jour de la mise en service, mais on gagne du temps si c'est fait avant.

Je suis un particulier, une association ou une entreprise :

Une fois le compte crée :

  • Indiquez les chiffres composant votre RIB sur le site (vous trouverez un bandeau rouge vous invitant à le faire lors de votre première connexion)
  • Indiquez le nombre de parts sociales que vous souhaitez souscrire (une minimum)
  • Validez votre adhésion par SMS

SCANI ne fonctionne que par prélèvement automatique afin d'éviter de consommer du temps de bénévolat à pointer des chèques ou autres virements.

Je représente une collectivité :

Vous ne pouvez pas régler par prélèvement automatique. Vous devez tout de même créer le compte sur le site indiqué ci-dessus puis télécharger le bulletin d'adhésion sans prélèvement à la coopérative.

Il faudra ensuite prendre une délibération au sein de votre organe de gestion (conseil municipal, conseil d'établissement, ...) pour adhérer valablement à SCANI. Retournez nous cette délibération et le bulletin d'adhésion scannés par email. Un RIB vous sera envoyé en retour.

Vous devez ensuite transmettre cette délibération accompagnée du RIB à la trésorerie dont vous dépendez pour qu'elle effectue le règlement correspondant. Merci de leur demander d'indiquer le numéro de délibération et le nom de votre collectivité dans le libellé du virement.

De nombreuses mairies et EPCI étaient membres de SCANI sous sa forme associative depuis 2016 et n'ont pas encore suivi ce processus de souscription de parts. Elles seront relancées et accompagnées en 2019 à ce propos.

Je souhaite récupérer tout ou partie du capital investi dans SCANI :

De la même façon qu'il est possible de souscrire des parts à tout moment, il est aussi possible à tous moments de demander à SCANI de récupérer une partie du montant investi.

Sauf dans le cas d'investissements conséquents dont le retrait pourrait mettre en péril le fond de roulement de la coopérative, l'opération de retrait est généralement menée à bien à l'issue de l'assemblée générale statuant sur les comptes de l'année ou le retrait a été demandé. Par exemple, si vous souhaitez récupérer une partie de votre investissement et que vous faites la demande en novembre, la valeur qui vous est due sera connue au plus tard en juin l'année suivante et donc probablement versée en juillet.

Attention, si vous bénéficiez toujours des services de SCANI, il n'est pas possible de récupérer la totalité des parts : vous devez toujours en détenir au moins une.

De la même façon, le fait de résilier le service apporté par SCANI ne vous fait pas automatiquement quitter la coopérative : vous devez en faire la demande explicite.

Dois-je conserver mon opérateur actuel ?

La coopérative amène chez ses membres de quoi se connecter à internet. Rien de plus, rien de moins. Comme nous n'utilisons pas les infrastructures télécom des opérateurs nationaux, une éventuelle autre connexion (ADSL ou autre) peut toujours être utilisée.

Bien souvent, les offres de connexions des opérateurs classiques sont "packagées". Téléphonie incluse, parfois le contrat mobile, la télévision, etc.

Il vous appartient de choisir si vous ne souhaitez conserver que SCANI ou bien si vous conservez également une autre connexion avec un autre fournisseurs.

SCANI ne proposant aucun engagement mais aucune garantie non plus, si vos activités dépendent fortement d'internet, nous vous conseillons de conserver, même si elle est mauvaise, une autre connexion. A fortiori si vous êtes un professionnel ou une entreprise.

Ci dessous, quelques explications détaillées concernant différents cas :

Téléphonie

Les box classiques proposent généralement un forfait téléphonique inclus. SCANI ne fourni que de la connexion à internet. Plusieurs possibilités sont à envisager si vous vous passez de votre opérateur actuel après avoir souscrit à une connexion auprès de SCANI :

  • Conserver une ligne téléphonique classique. Orange est dans l'obligation de vous en fournir une si vous le demandez, le tarif est de 18 € TTC / mois ;
  • Vous passer totalement de ligne de téléphonique et n'utiliser que des téléphones mobiles. Cette solution ne s'envisage que si la couverture de téléphonie mobile est suffisante ou que votre opérateur propose des boitiers "Femtocell" que vous pouvez tout à fait brancher sur le routeur de SCANI ;
  • Souscrire une offre de téléphonie à travers Internet. De nombreux membres de SCANI utilisent sans soucis particuliers les offres d'OVHTélécom mais on trouve des dizaines d'opérateurs du même genre en ligne. Le principe est d'obtenir un boîtier qui se branche d'un côté sur le routeur et de l'autre sur un téléphone classique. Votre numéro de téléphone peut être conservé et basculé sur ce système.
Offres groupées

Certaines personnes bénéficient d'offres groupées, "internet, téléphone, télévision et mobile" par exemple. Dans ce cas, il faut étudier avec l'opérateur concerné le tarif pour découpler ces offres pour ne plus avoir, par exemple, que le mobile.

Parfois, il est financièrement plus intéressant de garder l'offre groupée et d'ajouter simplement la connexion SCANI. Ça permet de conserver un autre moyen de connexion à internet, dans le cas ou le réseau de SCANI rencontrerait des problèmes.

Télévision

Transmettre de nombreux flux vidéo (plusieurs dizaines de chaînes) en permanence à travers Internet n'est pas chose aisée. Le réseau n'a pas été conçu, à l'origine, pour un tel usage. L'idée d'internet est que le flux de données nécessaire pour chacun soit différent et que les sources de ces données soient disséminées dans l'ensemble du réseau.

La télévision, au contraire, fonctionne à partir d'un nombre de sources restreint (quelques dizaines ou centaines de chaînes) et de très nombreux récepteurs (les télévisions elles-mêmes).

Le meilleur moyen de recevoir les chaînes de télévision reste donc le bon vieux rateau sur le toit ou, pour les endroits les plus isolés, une parabole satellite.

Ceci étant, l'ensemble des services multimédia sont accessible à partir de SCANI et de très nombreuses personnes ont laissé tomber la télévision dite "linéaire" au profit de la vidéo à la demande.

Comment changer le compte sur lequel ont lieu les prélèvements

Lors de votre adhésion à SCANI, vous avez indiqué un numéro de compte en banque (RIB) sur votre compte sur https://cooperateurs.scani.fr/

Pour modifier ce compte, il ne suffit pas d'envoyer un nouveau RIB à SCANI. En effet, la coopérative n'a pas le droit de prélever votre abonnement sur un compte sans une autorisation en bonne et due forme.

Pour valider un nouveau rib, rendez-vous sur votre compte sur https://cooperateurs.scani.fr/ (utilisez l'adresse email indiquée en haut à gauche de vos factures SCANI).

Dans le menu "Mon compte" puis "Informations",  vous trouverez un panneau "infos & actions" sur la droite, avec un lien vers "Ajouter un compte en banque". Remplissez le formulaire et cliquez sur "Enregistrer".

La page suivante affiche un bandeau jaune en haut vous proposant de valider ce nouveau mandat soit par SMS, soit de l'imprimer (vous pouvez ensuite le remplir et le retourner scanné par email). La façon la plus rapide étant bien entendue la validation par SMS.

N'hésitez pas, après l'opération, à envoyer un message à un actif de la coopérative pour qu'il vérifie si elle a bien été prise en compte :-)

Combien coûtent les installations de SCANI en électricité ?

Une terminaison avec un accès xDSL et un émetteur ou un relais simple avec 3 antennes consomme l'équivalent de 20 € / ans

Un gros relais avec 7 ou 8 antennes de grosse capacité coûte aux environs de 50 € / ans

Comment résilier ?

Les prestations fournies par la coopérative ne sont soumise à aucune durée d'engagement ni formalisme spécifique pour la résiliation.

Le plus simple est d'envoyer un mail à contact@scani.fr en indiquant qui on est et son souhait de résilier. La résiliation est généralement prise en compte pour la fin du mois ou elle est demandée.

Lors de la connexion, du matériel vous a été remis ou installé chez vous contre une caution de 40 €. Plusieurs possibilités au choix :

  1. Votre installation sert de relais. Dans ce cas, l'alimentation des antennes devra restée branchée pour que vos voisins aient encore une connexion fonctionnelle. Il faut simplement ramener son routeur au local de SCANI ou chez le membre le plus proche qui voudra bien le récupérer.
  2. Votre installation ne sert pas de relais et vous voulez pouvoir réactiver la connexion plus tard. Dans ce cas, il ne faut toucher à rien et tout laisser branché. Si l’antenne située à l’extérieur n'est pas alimentée, l'électronique qu'elle contient va se détériorer rapidement et il se peut également qu'elle soit exclue du réseau radio car elle ne pourra plus être mise à jour par les actifs de la coopérative. Dans ce cas, la caution ne vous est pas remboursée, le matériel restant sous votre garde.
  3. Vous quittez votre logement. Que vous soyez propriétaire vendeur ou locataire, il est fort possible, surtout dans les zones mal desservies par les opérateurs nationaux, que le prochain occupant souhaite conserver la connexion SCANI. Dans ce cas, la caution du matériel que vous laisserez sur place lui sera facturée avant de vous être remboursée. Parlez-en avec le successeur et invitez-le à s'inscrire sur https://cooperateurs.scani.fr/ !
  4. Votre installation ne sert pas de relais et vous ne souhaitez pas la réactiver plus tard. Dans ce cas, il faut retourner l'ensemble du matériel à la coopérative. Il est nécessaire de récupérer l'antenne généralement située en hauteur et d'éviter tout choc (ne la jetez donc pas dans le jardin). Vous pouvez laisser le câble noir en place, il n'est pas nécessaire de le retourner pour récupérer la caution. Les antennistes qui travaillent avec SCANI peuvent éventuellement venir démonter le matériel pour vous. Cette prestation est facturée directement par l'antenniste, comme pour l'installation. Une fois tout le matériel récupéré, vous pouvez, au choix, le ramener au local de la coopérative un jour de permanence ou demander quel autre membre plus proche de chez vous veut bien le prendre en charge.

Une fois ces étapes passées, quel que soit le cas, il reste encore un choix à faire. Lors de votre arrivée chez SCANI, vous avez souscrit une ou plusieurs parts du capital de la coopérative :

  • La très grande majorité des gens choisissent de rester membre de SCANI et de conserver la ou les parts acquises. Dans ce cas, il n'y a rien à faire et vous avez toujours la possibilité de participer à la vie de la coopérative et de voter à assemblée générale.
  • Si vous souhaitez récupérer tout ou partie de ces parts, pensez à le préciser lors de votre demande de résiliation. Attention, conformément aux statuts de la coopérative, le remboursement des parts peut être décalé jusqu'à 5 ans afin de déterminer leur valeur au moment de la résiliation. Dans les faits, sauf gros problèmes au sein de SCANI, le remboursement a lieu à la fin de l'assemblée générale appelée à statuer sur les comptes de l'année de la demande de retrait (par exemple, si vous demandez à quitter le capital de SCANI en février 2022, le remboursement devrait avoir lieu en juin ou juillet 2023).